La transformation de notre espèce: comprendre notre époque avec l´astrologie



Comprendre notre monde d'aujourd'hui n'est pas facile, et peut-être qu'un regard astrologique peut le rendre plus complexe... ou plus simple. Comme toujours, cela dépend d'où l'on se situe pour observer la dynamique céleste et terrestre.


Nous vivons une époque de doute, de conflit avec nous mêmes et donc souvent avec les autres à l´heure d´assumer une position vis à vis de ce qui se passe dans le monde et dans nos localités respectives. Nous avons un conflit interne généré par les énormes quantités de propagande et de déclarations médiatiques, scientifiques, populaires [...], et ce conflit finit par être profondément endommageant pour nous mêmes, dans nos relations, et au sein de toutes les extensions de notre être.


Au préalable, nous devons humblement reconnaître que nous ne savons rien. Des chiffres, des opinions, des décisions sont exposés, mais en fin de compte, il y a une incohérence absolue dans tout ce que nous voyons.


Il ne s'agit pas d'assumer s'il faut ou non se faire vacciner, ou si le Covid a été inventé par l'homme, car encore une fois on rentre dans le jeu de la division et de la déperdition permanente d'énergie qui entre dans les débats qui ne finissent jamais par être constructifs.

Alors, pour terminer cette année, nous allons observer sereinement ce qui se passe là-haut, car les mouvements astronomiques ne mentent pas et ne se trompent pas, ils ne font que nous reflèter la réalité que vit notre petite planète bleue en ce moment.


Bien que cela ouvre un espace de débat, et ce n'est pas l'idée, nous allons affirmer que nous entrons dans l'ère du Verseau. C'est parce que depuis le milieu du siècle dernier, il y avait certains alignements planétaires dans le Signe du Porteur d'Eau qui ont détonnés l'ère du Verseau, même en sachant qu'il reste plusieurs centaines d'années avant que le cycle équinoxial des Poissons ne soit vraiment finalisé.


Pour autant, s'il faut en savoir beaucoup, force est de constater que les mutations sociales, les évolutions technologiques, les mutations ultra-rapides au sein de la société, les mouvements pro-libertés et l'extraordinaire innovation au sein des réseaux de communication sont clairement significatif d'un changement de vibration qui est passé du Poisson au Verseau. Nous pourrions citer d'innombrables exemples. Ceci, en même temps, est synchronique avec le changement de fréquence de la Terre (5D) et avec de nombreuses prophéties telles que l'union du condor et de l'aigle, le cinquième Pachacútec ou le changement de calendrier maya.


Eh bien, nous y sommes, dans un changement de conscience qui devrait laisser place aux nouvelles générations d'êtres humains qui vont se battre pour la Terre, pour la protection écologique, pour le renouvellement et la résurgence des savoirs ancestraux, pour un nouveau mode de vie basé sur le partage et les liens et non plus sur la notion de survie.


Tous ces développements dignes du Verseau sont profondément révolutionnaires, c'est-à-dire qu'ils redéfinissent tout à cause d'un progrès précis, soudain et souvent incompris. Le temps que la société et les pouvoirs publics ont pour essayer de s'adapter à tout ce qui se présente est très court jusqu'à ce qu'une autre découverte arrive, une autre innovation, une autre « folie » qui repense tout. Autrement dit, il y a une perte de contrôle imminente.


La société d'aujourd'hui, toujours fondée sur une ancienne manière, pour ne pas dire archaïque de gérer le pouvoir, digne d'être représentée par Pluton en Capricorne, s'accroche au pouvoir, au contrôle, à la nécessité de pouvoir « assurer », et de là chacun, à sa convenance. , la prospérité de l'espèce humaine. Il existe de nombreux contextes culturels continentaux qui donneront des variations évidentes sur la façon de gérer ce développement « incontrôlable » digne de l'ère du Verseau.

La planète est surpeuplée, la technologie nous a permis d´infliger des dommages immensément plus éco-destructeurs au sein des vingts dernières années que durant les deux milles années antérieures.


Et là, au sein de tout ce mouvement évolutif où tout le monde commence à perdre la tête de façon plus ou moins ordonnée dans le contexte socio-culturel correspondant, Uranus entre dans son signe de chute le 6 mars 2019 (post-rétrogradation), Taureau. Il convient de mentionner que la dernière fois qu'il l'a fait, la Seconde Guerre mondiale s'est déclenchée au degré 21 de ce signe, laissant cette fois (à différence de la première guerre mondiale), des conséquences jamais vues auparavant en raison de la technologie militaire qui s'était accrue et développer au cours du transit d'Uranus en Bélier.


C'est ainsi qu'Uranus chemine par le Taureau, et je ne l'explique pas pour que nous nous préparions à la guerre, mais pour que nous comprenions que nous la vivons déjà. Comme beaucoup d'entre nous l'ont prévu, Uranus en Taureau contribue à renforcer le développement des cryptomonnaies, tend à une restructuration de la structure économique dans son ensemble, une résistance et une opposition aux formes de développement qui peuvent déstabiliser le confort de ceux qui en profitent et qui s'enrichissent sur les tombes d'autrui, et surtout sur celle de l'environnement. Un des grands débats digne du transit d´ Uranus en Taureau serait : profit et confort VS écologie.


Bien sûr, dans une telle situation, ce n'est pas qu'Uranus en Taureau soit responsable de tout ce qui se passe aujourd'hui, mais d'une certaine manière c'était le parfait moment pour que la résistance au changement, c´est à dire pour que ceux qui veulent préserver "le contrôle du monde" (ne nous méprenons pas, le monde est propriété de peu de personnes) puissent agir.


Toute la situation sanitaire se déroule car il fallait que ce soit comme ça, c'est un pas de plus, mais il est intéressant de voir que juste derrière les rideaux de la "catastrophe" sanitaire se produisent de nombreux mouvements dont peu sont réellement conscients. C'est précisément Uranus en Taureau : ce qui bouge ne se révèle pas, il reste piégé dans les couches architecturales de la Terre Taurine qui contient tout et ne lâche à aucun prix la stabilité qui lui est absolument vitale et nécessaire. Ainsi, ces années d'interdits, de répressions, de restrictions imposées « pour le bien de tous », sont l'excuse authentique et parfaite pour redisposer les pions sur l´échiquier et préparer tranquillement la prochaine partie. Nous ne réalisons toujours pas, et je crois que beaucoup ne réaliseront jamais, ce qui se joue. Il faut avoir une vision profondément Sagittaire ou Scorpion pour percevoir de loin l'influence de tout ce que nous vivons.


Nous verrons le mouvement plus tard. Car il y a une redistribution massive des biens et des dispositions économiques à l'échelle mondiale, dans ce qu'on appelle la crise et qui est la première, encore une fois digne de l'ère du Verseau, à être arbitrairement collective et vécue par toute l'humanité.


C'est un jeu, et jusqu´à ce que Pluton ne quitte pas le Capricorne, ce jeu ne va pas se terminer car tout le pouvoir, la richesse et le contrôle continueront à s'accumuler vers les sommets sociaux. Je n'écris pas pour convaincre qui que ce soit, j'essaye seulement d'interpréter une réalité observable, en relation l´une avec l´autre. Il s´agit d´Astrologie. Et que ce soit d´un dividu ou d´une espèce entière qu´il s´agisse, l´enjeu reste le même : nous avons besoin e contextualiser pour pouvoir interpréter quelque chose avec un bon degré de cohérence. Que chacun regarde ce qui se passe à l´heure actuelle. Qui tire profit de tout ce qui se passe ? Les Plutoniens en Capricorne (rires).


Et tandis que les racines mêmes de l'économie se redéfinissent en secret, des évolutions continuent d'apparaître, mais la concentration qui s'opère dans le signe du Taureau est perceptible, car ce qui est recherché avant tout n'est pas le bien de l'humanité, c'est le profit. Nous avons déjà commencé à parler du métavers, et ne doutons pas une seconde que lorsque Uranus transitera par les Gémeaux, nous connaîtrons une authentique révolution massive des médias et des modes de relation et communication jamais vue auparavant. C'est à peine imaginable.


Durant l´ère du Poisson c´est au sein de la religion que le contrôle et le pouvoir a été centré, c´est par le biais des conditionnements idéologiques et des manipulations spirituelles que la population fût soumise. Au sein de l´ère du Verseau, c´est au sein de la technologie et de la science que tout va se jouer. Et ce surtout à partir de l´entrée de Pluton en Verseau.


Et si vous me demandez quand la crise du Covid va se terminer, je répondrais :


- Jamais.


Parce que ce n'est pas une crise, c'est une restructuration.


Il y a plusieurs moments clés qui feront partie de ce scénario dit « d´actualité » :


En ce moment : carré Saturne - Uranus, que l'on peut appeler "Omicron et compagnie"

Avril 2022 : Conjonction Neptune - Jupiter

Retour du carré Saturne - Uranus à son point le plus proche début novembre 2022 : c'est encore séparatif, donc ce n'est pas décisif

Mars 2023 : première entrée de Pluton en Verseau

Mai 2023 : carré Jupiter - Pluton

20 novembre 2024 : entrée définitive de Pluton en Verseau

30 mars 2025 : entrée de Neptune en Bélier

7 juillet 2025 : entrée d'Uranus en Gémeaux

26 avril 2026 : entrée définitive d'Uranus en Gémeaux